Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : MASSIMA LOUWOUNGOU
  • MASSIMA LOUWOUNGOU
  • : Cette page se propose, entre autres, de traiter des sujets d’actualité, de Philosophie, de religion, d'Histoire, de la Justice Pénale et de culture générale.
  • Contact

  • MASSIMA LOUWOUNGOU
  • Gabonais d'origine africaine, MASSIMA LOUWOUNGOU vit actuellement entre Poitiers et Bordeaux où il gravit sa « montée rude et escarpée ».
  • Gabonais d'origine africaine, MASSIMA LOUWOUNGOU vit actuellement entre Poitiers et Bordeaux où il gravit sa « montée rude et escarpée ».

Recherche

Archives

13 avril 2009 1 13 /04 /avril /2009 17:25

 

Afrique, dis-nous ce qui ne va pas.

O Afrique ! Pourquoi cours-tu vers le trépas ?

Afrique, où est donc passée ta fierté d’autre fois ?

Parle-nous un tant soit peu de toi.

Puisque vous me le demandez sans effroi,

Je vais vous parler de moi :

Sous le regard de mes fils coupables

Je souffre d’un mal curable.

En mon sein, les malheurs ne cessent de pleuvoir

Tout ce qui est négatif  se peint en noir

Ma progéniture est devenue sélective

Au sud, les nordistes ne sont pas électifs

De même au Nord pour les sudistes

Pourquoi tant de différends ?

Pourquoi les armes constituent-elles

la voie royale des transitions politiques? 

Pourquoi le berceau de l’humanité

Est-il devenu celui de l’animalité ?

N’est-il pas temps de jeter les armes ?

N’est-il pas temps de sécher les larmes ?

Sauvez-moi de ce purgatoire,

Sauvez-moi de ces cauchemars.

O fils ! Contribuez à mon réveil

Pour que je  ne sois plus pareille

Souvenez-vous de mon passé glorieux

Unis, vos ancêtres étaient victorieux

Je plains votre insouciance

Je plains votre inconscience

L’exemple de Mandela ne vous a-t-il pas suffit ?

...Oui Afrique, ton appel à l'unité qui fut véhiculé par tes fils légitimes tels que:

Chaka Zulu, Soundjata Kéïta, Wongo, Martin Luther King, Malcolm X, Patrice Lumumba,

Kwamé Nkrumah, Sékou Touré, Thomas Sankara,

Miriam Makéba, Johnny Cleig,

Pierre Claver Akendengué et Nelson Mandela
A été mal compris.
 

De ton appel, nous n’avons retenu qu'une mélodie.

La teneur de tes paroles a transcendé notre entendement

Nous avons donc dansé et nous dansons toujours

Au rythme de notre insouciance.

Nous pataugeons dans une vibration vertigineuse

Qui annihile notre éveil.

A présent, nous pensons et agissons par procuration :

ils  nous font voir et nous dictent ce qu’ils estiment « bien » pour nous.

Afrique, cette « maladalité » qui t’envahie fait leur affaire.

Elle est occasionnée de l’extérieur par eux

Et entretenue en ton sein par tes fils illégitimes

Ceux qui ont brisé le rêve de Kwamé Nkrumah :

Le rêve de l’Unité Africaine !

 

Massimalement vôtre.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Massima
commenter cet article

commentaires