Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : MASSIMA LOUWOUNGOU
  • MASSIMA LOUWOUNGOU
  • : Cette page se propose, entre autres, de traiter des sujets d’actualité, de Philosophie, de religion, d'Histoire, de la Justice Pénale et de culture générale.
  • Contact

  • MASSIMA LOUWOUNGOU
  • Gabonais d'origine africaine, MASSIMA LOUWOUNGOU vit actuellement entre Poitiers et Bordeaux où il gravit sa « montée rude et escarpée ».
  • Gabonais d'origine africaine, MASSIMA LOUWOUNGOU vit actuellement entre Poitiers et Bordeaux où il gravit sa « montée rude et escarpée ».

Recherche

Archives

23 novembre 2015 1 23 /11 /novembre /2015 10:37

Intitulé de l’unité d’étude (UE2) : Philosophie générale

Sujet étudié : « Initiation à la métaphysique »

Jour et horaire : mardi, 8h-10h

Niveau d’étude : Licence 2

Descriptif

Dès lors qu’il consiste à cultiver la nature humaine et à la rendre de plus en plus perfectible, tout enseignement est déjà en lui-même une initiation, c’est-à-dire, un préalable, autrement dit la condition première au développement des potentialités physiques et intellectuelles de l’individu. Qu’en est-il de l’initiation à la métaphysique ? En quoi consiste-t-elle ?

L’initiation à la métaphysique consiste en une culture de l’entendement. Celui-ci est tenu de porter toute son attention sur des réalités immatérielles (métaphysiques) telles que : Dieu, l’âme (l’esprit), le mal, l’illusion, la superstition, la béatitude, l’infini, l’absolu, la finitude, le temps, l’espace, etc. Il s’agit de s’initier à la recherche des premières causes, de ce qui est au fondement même des choses.

Une telle initiation n’est pas une fuite (un délaissement) du monde ; s’élever vers des réalités autres que les réalités physiques ne signifie pas que le sujet méditant se coupe de « la réalité ». Car c’est bien parce qu’il s’en préoccupe tant qu’il s’efforce de chercher, au-delà de l’apparaître des éléments de réponses aux questions qui préoccupent le commun des hommes. En d’autres termes, étant donné qu’il est de ce monde, et quand bien même il semble s’y absenter, le métaphysicien n’en prend jamais congé ; il sait qu’il n’y a de « métaphysique » que par rapport au « physique » et que la connaissance des réalités immatérielles participe à l’enrichissement même du monde : c’est en cela que nous pouvons affirmer que, tout comme Christoph Colomb et Fernand de Magellan qui ont découvert des terres lointaines, des terres méconnues par leurs concitoyens, le métaphysicien est un héros, un itinérant des réalités échappant à l’expérience sensible, c’est-à-dire un explorateur des idées, des essences premières des choses.

Après une introduction qui posera les enjeux d’une initiation à la métaphysique, le cours s’articulera autour de deux points : le premier aura pour objet les grandes préoccupations de la métaphysique. En répondant à la question implicite : comment devient-on métaphysicien ? Le second moment du cours exposera les différentes étapes de l’itinéraire métaphysique. L’occasion sera donnée de souligner la primauté de la connaissance de soi sur celle de toute chose.

Chacune des séances se subdivisera en une heure (1H) de cours magistral (CM) et une heure (1H) de travaux dirigés (TD). Ces derniers sont des moments de méditations et de discussions des textes proposés.

Objectifs

- Initier les étudiants aux grandes questions de la métaphysique ;

- Etudier les principales réalités métaphysiques ;

- Emmener les étudiants à comprendre l’intérêt philosophique des réalités certes immatérielles, mais indispensables à la compréhension de notre existence ;

- Exposer les étapes de l’itinéraire métaphysique ;

- Susciter la capacité d’abstraction et de spéculation des étudiants en mettant à leur disposition des textes sur lesquels ils devront exposer ;

- Montrer pourquoi les défis existentiels (la souffrance, le mal, le mauvais sort…) nous inclinent davantage à des réflexions métaphysiques ;

- Faire comprendre comment et pourquoi toute philosophie est avant tout une métaphysique.

Articulations du cours

Introduction

Qu’est-ce que la métaphysique ? Quel est l’intérêt d’une initiation à la métaphysique ?

Première partie : les grandes préoccupations métaphysiques

Chapitre 1 : L’Être (Héraclite, Parménide, Platon, Aristote, Heidegger)

Chapitre 2 : L’âme (Platon, Aristote, Descartes, Spinoza)

Chapitre 3 : Le temps (Aristote, Augustin, Spinoza, Kant)

Chapitre 4 : Le mal (Augustin, Thomas d’Aquin, Leibniz, Spinoza, Hans Jonas)

Seconde partie : l’itinéraire métaphysique

Chapitre 1 : la mort sensible, l’étonnement, le doute

  • Platon : la réminiscence
  • Aristote : l’étonnement
  • Descartes : le doute
  • Spinoza : « la réforme de l’entendement »

Chapitre 2 : la primauté de la connaissance adéquate de soi

  • Socrate : « Connais-toi toi-même »
  • Augustin : la certitude de l’existence
  • Descartes : le cogito
  • Primauté de la connaissance du corps chez Spinoza

Conclusion

Bibliographie (sélective)

Platon, Criton ; Phédon ; Ménon. Aristote, Physique ; Métaphysique ; De l’âme. Augustin, Cité de Dieu ; Dialogues Philosophiques ; De liberio arbitrio. Thomas d’Aquin, Somme théologique. Descartes, Discours de la méthode ; Méditations métaphysiques ; Principes de la philosophie. Spinoza, Traité de la réforme de l’entendement ; Pensées métaphysiques ; Éthique ; Lettres à Blyenbergh. Leibniz, Discours de métaphysique. Pascal, Pensées. Kant, Critique de la raison pure ; Fondements de la métaphysique des mœurs. Heidegger, Être et Temps ; Kant et le problème de la métaphysique ; Introduction à la métaphysique. Jean Lefranc, La métaphysique, Paris, Armand Colin, 1998. Frédéric Nef, Qu’est-ce que la métaphysique ? Paris, Folio Essais, 2004. Massima Louwoungou, L’individu, le corps et les affects : anthropologie et politique chez Spinoza, Thèse de Doctorat en Philosophie Moderne, Université Bordeaux Montaigne, 5 novembre 2013. 617 pages [en ligne] https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01151096/document (Lire le Chap. 2 pp. 120-214).

Calendrier des évaluations

Devoir sur table

Mardi 8 décembre 2015

Exposés

du 17 novembre au 1er décembre 2015

Devoir de maison

A remettre IMPÉRATIVEMENT le mardi 17 novembre 2015 à

9H AU PLUS TARD !

Sujet : « Le pur sentir n’est pas sentir. Sentir c’est savoir qu’on sent, et savoir qu’on sent c’est percevoir ». Expliquez.

Organisation des exposés

Groupes N°

Sujets d’exposé

Textes

Dates

1

« L’immortalité de l’âme chez Platon »

Phédon

17 novembre

2

« Dieu et le mal chez Augustin »

Du Libre arbitre (Livre 1 2)

3

« Thomas d’Aquin et le libre arbitre »

Somme théologique (1re Partie)

24 novembre

4

« L’idée du moi et la démonstration de l’existence de Dieu chez Descartes »

Méditations Métaphysiques (Méditations 2e et 3e)

5

« Dieu comme cause de soi chez Spinoza »

Éthique, Ire Partie (Définitions Proposition 15)

1er décembre

6

« Les effets de la causalité divine chez Spinoza »

Éthique, Ire Partie (Proposition 16 36)

Partager cet article

Repost 0
Published by MASSIMA LOUWOUNGOU
commenter cet article

commentaires