Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : MASSIMA LOUWOUNGOU
  • MASSIMA LOUWOUNGOU
  • : Cette page se propose, entre autres, de traiter des sujets d’actualité, de Philosophie, de religion, d'Histoire, de la Justice Pénale et de culture générale.
  • Contact

  • MASSIMA LOUWOUNGOU
  • Gabonais d'origine africaine, MASSIMA LOUWOUNGOU vit actuellement entre Poitiers et Bordeaux où il gravit sa « montée rude et escarpée ».
  • Gabonais d'origine africaine, MASSIMA LOUWOUNGOU vit actuellement entre Poitiers et Bordeaux où il gravit sa « montée rude et escarpée ».

Recherche

Archives

24 juillet 2014 4 24 /07 /juillet /2014 20:02
Tu nous as tant aimés...

Dieu nous en a donné...

Dieu nous en a retiré...

Ainsi nous en sommes privés.

Au moment où tu réponds à l'appel de Dieu,

je garde de toi, l'image d'un homme consciencieux et courageux;

celle d'un aîné talentueux, généreux et rigoureux.

C’est donc ainsi que tu devais partir.

Non, je n’ai rien vu venir.

Ton silence spontané avait donc une cause…

Ainsi, ton retrait n’était donc pas une pause.

Alors, tu te sentais partir…

Ton jour était arrivé…

Ton heure avait sonné…

Je n'ai rien vu venir.

Impuissant, je te regarde donc partir.

Convaincu que tu tirais ta révérence,

tu as préféré que cela se fasse en silence.

Ainsi, tu n’as rien laissé transparaître,

pour que personne ne s’en inquiète,

de peur que nos larmes prématurées

n’empiètent sur ta durée.

Ton décès nous a tous pris de court !

Je pensais te revoir l’un de ces jours !

Or, au fond de toi, tu te voyais transparaître.

Mais, nous n’avons rien vu apparaître.

Ne nous ayant rien dit,

tu n’as pas voulu que l’on te prenne en pitié.

Ainsi, tu as su conserver ta dignité.

Comme je demeure admiratif

de ta grandeur d’esprit !

Trois jours après ta disparition,

Facebook m’envoie une information

Relative à ton anniversaire

qui devait avoir lieu en ce jour où tu rentres en terre.

Tu es rentré dans ce Monde un 24 juillet,

Et tu retournes à la Terre ce 24 juillet

C’est le signe d’une naissance nouvelle

La naissance de la VIE ÉTERNELLE

Tu étais l’un de ces rares aînés sur qui compter.

Ton humanité n’était plus à démontrer,

Comme le témoigne tout Poitiers.

Ton amour et ta fraternité étaient sans frontière.

Nous étions tous tes petits frères.

Chez toi, tu nous offrais ton hospitalité.

Dans la mesure de tes possibilités,

tu répondais à nos sollicitations.

Tes mots et tes gestes d’attention

témoignaient de la pureté de tes intentions.

Ô Dieu! Ils ne vivent que très peu les hommes bons !

Ils font de grandes choses dans ce laps de temps,

car ils savent rendre les autres heureux.

Chaque instant à leurs côtés est un moment joyeux.

Jusqu’au bout, tu es resté fidèle à ta sagesse

qui aura un écho auprès de la jeunesse

Merci infiniment pour tout

Tu nous manques tant grand-frère Antoine MAPANGOU

Partager cet article

Repost 0
Published by MASSIMA LOUWOUNGOU
commenter cet article

commentaires

JLau 23/09/2014 14:27

Poignant <3 ... Très belle plume!